Précarité :…les études en cours


L’intervention du Dr A Valery (cnim du 07/05/09) permet de poursuivre les échanges sur le sujet de la précarité à l’hôpital

« Le mode de financement de la précarité tel qu’adopté pour l’exercice 2009 ne tient compte ni de la pathologie prise en charge, ni des profils de durées de séjours. Or l’allongement de la DS reste le principal sinon le seul  facteur ‘validé’ par la littérature pour expliquer l’augmentation des coûts hospitaliers pour les patients en situation de précarité. Le modèle balaie donc l’essentiel des résultats des deux enquêtes précarité menées par l’ATIH en 98 et 2001, en instaurant une répartition basée sur une clé (la typologie des droits d’assuré social) qu’on sait entachée de grosses lacunes. Le collège des DIM de CHU a créé un groupe de travail sur le sujet, mais pour l’heure ses travaux n’ont pas été publiés. L’équipe d’Emmanuel RUSCH (CHU de Tours) a présenté lors de notre dernière réunion du collège régional une étude menée en 2008, fondée sur la mesure du score EPICES (Evaluation de la Précarité et des Inégalités de sante pour les Centres d’Examens de Sante), et s’intéressant en particulier à isoler des profils d’âge et d’origine géographique (urbain Vs rural) des patients précaires. A Orléans, repartant de cette échelle comme mètre étalon (c’est un outil développé au départ par le contrôle médical de l’assurance maladie , nous sommes en cours d’élaboration d’un protocole d’étude pour isoler des indicateurs de précarité utilisables en routine, c’est à dire sans effort de codage spécifique. Certains ont-ils utilisé ce score épices pour leurs travaux ? Dans l’affirmative nous serions intéressés par vos résultats. Il serait bon que toutes les régions s’attèlent à multiplier les initiatives sur le sujet afin que d’ici 2018 les DIM (le CNIM sera-t il alors notre porte parole ?) soient en mesure de proposer un modèle alternatif de financement de la précarité, mieux réparti. Qu’en pensez vous ?

N’hésitez pas à laisser votre avis ici même

Pour en savoir plus sur le score EPICES fondée sur un autoquestionnaire , je vous livre 3 documents intéressants

  1. · Expériences des centres d’examen de la Sécu
  2. · Score EPICES rapport d’etudes 2005
  3. · 2008-06-20_protocole PREMTES prevention – médecine du travail – examens de santé

Une étude menée par l’ORS MiPy sur le sujet de la précarité dans les établissements de Tarn et Garonne en 2007 nous est proposée par le Dr JJ Morfoisse de Montauban

Le CHRU de Reims (Dr Ertel-Pau) travaille à la publication d’une étude sur le sujet des patients précaires hospitalisés. Le score EPICES n’a pas été retenu car certaines variables n’étaient pas adaptées à la population (en particulier les personnes âgées). 4 variables objectives ont été utilisées en routine (disposer d’1 minimum social, avoir la CMU…). Nous l’attendrons avec impatience

Article à évolution attendue ! Merci aux contributeurs – Si je devais supprimer les noms , merci de me contacter

Laissez un commentaire