rapport 2017 cour des comptes 2016


Publié le 07/06/17 – 13h56 – HOSPIMEDIA Les contrôles menés par l’Assurance maladie, l’ATIH ou les ARS sur les prestations hospitalières n’ont qu’une portée extrêmement limitée, à en croire la Cour des comptes, d’où un « risque élevé » de fausses facturations. C’est la deuxième année consécutive que cet écueil est soulevé dans le […]

La facturation erronée des hôpitaux vue par la Cour des ...