Qu’est-ce que l’effet Dunning Kruger ?


L’effet Dunning-Kruger (ou appelé également L’effet de surconfiance*) est un phénomène que nous rencontrons dans notre société partout et bien entendu aussi à l’hôpital .

C’est un biais cognitif décrit par 2 psychologues David Dunning et Justin Kruger dans un article publié en 1999, dans « Journal of Personality and Social Psychology ».
Leurs  études démontrent que les personnes les plus compétentes ont très souvent tendance à sous-estimer leurs compétences et que paradoxalement moins une personne est compétente, plus elle a tendance à surestimer ses compétences !

 

Sources WIKIPEDIA : Schéma satirique couramment utilisé pour illustrer l’effet Dunning-Kruger.

Il ne correspond cependant pas aux données de l’expérience originale

Extraits :
Leur hypothèse fut qu’en observant une compétence présente en chacun à des degrés divers :
– la personne incompétente tend à surestimer son niveau de compétence ;

– la personne incompétente ne parvient pas à reconnaître la compétence de ceux qui la possèdent véritablement ;
– la personne incompétente ne parvient pas à se rendre compte de son degré d’incompétence ;
si une formation de ces personnes mène à une amélioration significative de leur compétence, elles pourront alors reconnaître et accepter leurs lacunes antérieures.
Il est probable que la plupart des gens considère au moins être aussi compétent que la moyenne dans de nombreux domaines, et cette facteur lié à l’égo doit probablement expliquer une part de cet effet. L’explication au phénomène qui a été proposée par ses découvreurs est que les personnes les moins compétentes n’ont pas le moyen de se rendre compte à quel point elles ignorent un sujet donné, car elles n’ont aucun sens de sa profondeur et de sa complexité. De plus, être dans l’ignorance ne veut pas dire que l’on entretient aucune conviction ou idée sur la question. Au contraire, des croyances et discours peuvent donner l’illusion de connaissance.

Source Sciencepop.fr

La Vidéo à voir Isabelle Barth  : “les surconfiants : ces incompétents qui ne savent rien”

Qu’est-ce que l’ultracrépidarianisme ?
Réponse du professeur Klein.
« C’est la tendance des gens à parler au-delà de ce qu’ils savent avec une assurance proportionnelle à leur incompétence ; or, pour « savoir qu’on est incompétent », il faut être compétent ! »