Fast track PMSI


Source ATIH / MARS / FEHAP

Alors que certains estiment le PMSI inutile et la TAA responsable de la crise sanitaire …la DGOS s’appuie sur une remontée hebdomadaires du PMSI MCO pour faire de « l’épidémiologie avancée »

Le modèle proposé est minimaliste : le MCO jusqu’à ce jour 28/05/2020

  • Envoi des seuls fichiers de RSS et de RSF, sans les autres fichiers (externe, Molécules, DMI, etc…)
  • Accéléré et cumulée (ex en parallèle de l’envoi du M04 si vous avez des RSS déjà dispo pour Mai, ils seront envoyés)
  • Supprimer l’étape de validation ARS et en gardant un format 2019 compatible avec le SNDS ( le format 2020 de M03 et suivant ne sera intégré qu’en juillet 2020 : no comment ! )
  • simplifié en terme de contrôles qualités sur les RSS (un DP suffit même avec un groupage en erreur) et les RSF (juste les éléments pour générer le nouvel identifiant de chaînage, même si pas de facture) : vous voyez comme moi le taf de reprise ?!
  • simplifié en terme de calendrier : officiellement tous les 15jours, en pratique quand vous pouvez, l’ATIH récupère les données le jeudi soir chaque semaine
  • pas de sanction pour ceux qui ne peuvent pas faire tout ou qui ne peuvent pas faire du tout

******************************************

  • il s’agit d’utiliser le PMSI afin d’évaluer les effets collatéraux de l’épidémie, en particulier sur le report des soins
  • il s’agit de chercher à détecter des signaux faibles sur certaines pathologies secondaires au Covid-19 et non identifiées à ce stade

L’arrêté du 21 avril 2020 a mis en place un canal de transmission accélérée des informations du PMSI. Les remontées hebdomadaires ont débuté le 4 mai dernier et ont donné lieu à l’envoi de plus de 70 000 RSA relatifs aux patients Covid-19, qui fournissent une base de travail précieuse pour les équipes de recherche.Qui sont elles ?

A compter de la semaine du 1er juin, l’intégralité des données envoyées en processus fast-track à l’ATIH sera désormais transmise à la CNAM pour appariement au SNDS.

L’ensemble des envois pourront désormais avoir lieu sur une base bimensuelle plutôt qu’hebdomadaire.

Le Health Data Hub publiera sur son site un registre des traitements réalisés à partir de sa plateforme … mais ou sont les résultats ?