Les 7 ARS de demain !


Le Conseil des ministres du 22 avril a désigné les sept directeurs généraux préfigurateurs des futures agences régionales de santé (ARS), qui auront pour périmètre les sept  nouvelles régions créées par la loi du 16 janvier 2015.  A partir du 1er janvier 2016, la France ne comptera plus que 13 régions métropolitaines, au lieu des 22 actuelles. Voici la liste de ces directeurs généraux, qui sont déjà à la tête d’ARS :

  1. Véronique Wallon, directrice de l’ARS Rhône-Alpes depuis avril 2014, dirigera l’agence regroupant Auvergne et Rhône-Alpes. Cette diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris et ancienne élève de l’ENA a été notamment conseillère au cabinet de Michel Sapin, alors ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat (2000-2002). Entrée à Réseau ferré de France (RFF) en 2003, elle a été nommée en septembre 2013 directrice de projet auprès des présidents de RFF et de la SNCF.
  2. Christophe Lannelongue, directeur de l’ARS Bourgogne depuis décembre 2012, dirigera l’agence regroupant Bourgogne et Franche-Comté. Inspecteur général des affaires sociales (Igas), il a été nommé en juin 2012 conseiller chargé de l’organisation territoriale des soins et coordonnateur du pôle du même nom auprès de la ministre de la Santé, Marisol Touraine.
  3. Claude d’Harcourt, directeur de l’ARS Lorraine depuis janvier 2013, dirigera l’agence regroupant l’Alsace, la Champagne-Ardenne et la Lorraine. Ce diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et ancien élève de l’ENA a fait carrière dans la préfectorale dans différents départements. Il a dirigé l’administration pénitentiaire durant quatre ans, puis est devenu directeur de l’ARS Haute-Normandie de 2011 à 2012.
  4. Michel Laforcade, directeur de l’ARS Aquitaine depuis août  2012, dirigera l’agence regroupant l’Aquitaine, le Limousin et le Poitou-Charentes. Il est diplômé de l’Institut d’études politiques de Bordeaux et de l’Ecole nationale de la santé publique (ENSP) de Rennes. Il a été secrétaire général de la direction régionale des Affaires sanitaires et sociales d’Aquitaine (Drass). Il a également dirigé l’ARS Limousin de 2010 à 2012.
  5. Monique Cavalier, directrice de l’ARS Midi-Pyrénées depuis décembre 2012, dirigera l’agence qui regroupera Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. Cette diplômée de l’Ecole nationale des douanes, de l’Ecole nationale de la santé publique et de l’Ecole centrale de Paris, a fait sa carrière au sein du secteur hospitalier. Elle a été directrice des travaux puis directrice en charge de la recherche, qualité, gestion des risques, stratégie et développement au CHU de Montpellier, puis directrice générale adjointe du CHU de Toulouse. Elle a également dirigé l’ARS Bourgogne de février 2011 à décembre 2012.
  6. Monique Ricomes, directrice de l’ARS Basse-Normandie depuis mai 2014, dirigera l’agence regroupant Basse-Normandie et Haute-Normandie. Ancienne élève de l’Institut d’études politiques de Grenoble et diplômée de l’ENSP, elle était depuis décembre 2010 secrétaire générale de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), où elle a mené la majeure partie de sa carrière. Directrice de l’hôpital européen Georges-Pompidou de 2003 à 2006, elle a été directrice des ressources humaines de l’AP-HP de 2007 à 2010.
  7. Jean-Yves Grall, directeur de l’ARS Nord-Pas-de-Calais depuis octobre 2013, également président du collège des directeurs généraux d’ARS depuis octobre 2014, dirigera l’agence regroupant Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Ce cardiologue de formation a été nommé en août 2007 directeur de l’agence régionale de l’hospitalisation (ARH) de Lorraine avant de devenir en septembre 2009 directeur préfigurateur de l’ARS Lorraine. Il sera ensuite directeur général de cette ARS, avant d’être nommé directeur général de la Santé en mai 2011.
Print Friendly