QDM du 29/10/14:

Le président de la République François Hollande tente de tranquilliser la FHF inquiète de la généralisation de la facturation individuelle et directe des séjours hospitaliers, prévue en 2016.

Le projet FIDES doit permettre à l’AM de disposer de données détaillées sur l’activité de l’hôpital – au même titre que les cliniques et les médecins de ville –, en vue d’une maîtrise renforcée des dépenses de santé.

Inscrit dans la loi, le dispositif est pour l’instant mené à titre expérimental dans une (petite) poignée d’établissements.

Il faut dire que la FHF en date du 14 octobre par la voix de son président Frédéric Valletoux avait fustigé le projet FIDES le déclarant « d’aucune valeur ajoutée ni pour les patients ni pour le système de santé » et « parfaitement représentatif de l’absurdité de la politique actuellement conduite dans le système de santé » La FHF estime que ce projet nécessitera « des recrutements massifs de personnels administratifs pour traiter les factures »

A cet endroit des échanges , on peut s’interroger sur la place donnée aux DIM semble t-il totalement oubliés des débats ou des écrits des uns et des autres , alors même que le projet de loi santé 2015 souligne, rappelons le, que « le DIM unique sera responsable de l’analyse et de la facturation de l’ensemble des membres du GHT »

De quoi parle t-on ici ?

De recruter en masse du personnel pour traiter les factures ( coté gestion des droits AM – c’est déjà le cas non? ) … ou de recruter en masse des TIM pour coder les séjours du futur GHT et optimiser les recettes des établissements membres … le plus souvent par reconversion professionnelle – donc à coût constant ?

Mais à propos qui sait à quoi sert un DIM ?

La réponse du chef de l’état au président de la FHF se veut rassurante. « Si le déploiement de ce projet est engagé pour les actes et consultations externes des hôpitaux, une expérimentation préalable est prévue avant décision de son éventuelle généralisation aux séjours hospitaliers, rappelle le président de la République. Cette décision serait prise par la ministre de la Santé, en liaison étroite avec votre fédération, sur la base des enseignements qui seront tirés de cette expérimentation. » Bref il n’est pas mis fin au projet FIDES…car « Je sais pouvoir compter sur l’engagement de votre fédération et de tous ses membres au service de la santé de la population et de l’effort de maîtrise de nos dépenses publiques », conclut François Hollande.

La mise en place des GHT prévoit 260 millions d’économies …

N’oublions pas les couts cachés dans ce calcul d’économies … pour n’en citer qu’un « le cout de mise en cohérence-connexion? des différents SIH du futur GHT « …mais peut être ce ne sont pas des dépenses publiques ?

Celle de FIDES en prévoit combien ? …pour quelle compte de la nation ?…

Pour mémoire le décret FIDES ACE  du 8 juillet sur légifrance est ici ou là–> joe_20140710_0034 FIDES ACE

Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire