Du bon usage de l’age gestationnel


L’ATIH (JFN) a rappelé début juillet suite à un débat ouvert sur AGORA (ici après vous être identifié) les conditions exclusives d’attente de l’age gestationnel  – c’est donc sur cette seule base que vous pourrez débattre avec vos tutelles sur les taux de CM14 sans age gestationnel – du grand n’importe quoi –

Je rappelle ici la consigne :
Les formats du résumé d’unité médicale (RUM) applicables depuis le 1er mars 2008 permettent l’enregistrement de l’âge gestationnel. Celui-ci doit être saisi, exprimé en nombre de semaines révolues d’amenorrhée :

* dans le RUM de la mère à la date de l’accouchement ;
* dans le RUM de l’enfant à la date de la naissance.

S’agissant de la mère, l’âge gestationnel doit donc être saisi dans le RUM dans lequel est enregistré l’acte d’accouchement, et seulement dans celui-ci.

Par « RUM de l’enfant à la date de la naissance » on entend :

* dans le cas général, le RUM produit par la première unité d’hospitalisation du nouveau-né (maternité, néonatalogie…) et seulement celui-ci ;
* dans le cas particulier des mort-nés, le RUM qui doit être produit pour eux depuis le 1er mars 2009.

Dans le RUM de la mère, la saisie, en sus du code de l’acte, de sa date de réalisation permet le calcul de l’âge gestationnel à la date de l’admission. L’acte d’accouchement et sa date doivent donc être enregistrés dans le RUM de la mère.

Vous avez bien noté dans cette dernière phrase que l’age est attendu avec l’acte d’accouchement qui doit être dans le même RUM : alors pensez bien à mutez avant la saisie de l’acte …. sinon gare !

Soit dit en passant faire en sorte que l’age soit présent est déjà un exploit en soit ! alors au bon endroit ?! j’en ai trouvé tout plein précisé dans des RUM de grossesses à risque sans accouchement – c’est en effet une véritable logique médicale pour le coup !

Pourquoi pas rendre le groupage bloquant si l’age  gestationnel est absent ou dans le « mauvais RUM »  tant qu’on y est ?!

Laissez un commentaire