Quand « qualité » du dossier rime avec « qualité » des soins : Le point a encore « frappé » 1


Chers tous, je vous conseille cet article paru mi juin dans Le Point qui nous « apprend »  que la qualité des dossiers médicaux laissent parfois à désirer…dans nos hôpitaux !

Quel scoop ! La nouvelle gouvernance va à n’en pas douter prendre ce problème à bras le corps , comme celui du reporting des pôles ou de l’informatisation du circuit du médicament …

Alors juste pour dire un mot sur le sujet et en paraphrasant ma concitoyenne franc comtoise : la Madeleine Proust

Quand on voit c’qu’on voit…

… et qu’on sait c’qu’on sait,

….on a bien raison d’penser c’qu’on pense

….. et puis d’ne rien dire !

N’empêche …:

Quand on voit que certains dossiers sont assimilés à de la « paperasse inutile »  par certains confrères et ne sont remplis qu’à l’occasion de l’entrée par l’interne et par la lettre de sortie ( de l’interne … ) Merci les internes !

Quand on sait que le dossier du patient est le seul outil de travail vraiment partageable pour l’ensemble des professionnels de terrain dans le cadre d’une prise en charge optimale d’un patient … et que parfois il existe en autant de morceaux que d’intervenants durant le séjour . Pour mémoire , on sait aussi que le dossier est médico – légal – et maintenant économicopposable !

On a bien raison de penser que …ce qu’on pense ….

…Et dire que c’est des dossiers patient bien renseignés qui permettent de décrire de manière précise et exhaustive ce qui a été fait dans le cadre du PMSI et du coup de faire rentrer les recettes attendues face aux dépenses induites par les soins …. évidement si les dossiers sont « vides » ça va être plus dur pour les temps futurs de l’hôpital.

et de ne plus rien dire !

Celui qui a compris ces quelques bases a tout compris ! …

Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire

Commentaire sur “Quand « qualité » du dossier rime avec « qualité » des soins : Le point a encore « frappé »

  • Lambert Louisette

    Bonjour,
    Bravo pour votre article, je vais à la maison de la presse dès ce soir …il faut vraiment penser.. que ce qu’on pense … une TIM dans un DIM sans médecin (si, si à 45 kms), dans le sud Isère ! Heureusement la qualité de vie y est super (encore fautil aimer la montagne et la nature)
    et merci pour votre humour et la finesse des articles ; Vous m’avez déjà beaucoup aidée ;